• Bande-annonce de SIMETIERRE, d’après le roman terrifiant de Stephen King - Le 1er mai 2019 au cinéma

    D'APRÈS LE ROMAN TERRIFIANT DE STEPHEN KING

    UN FILM DE KEVIN KOLSCH ET DENNIS WIDMYER

    Avec 
    Jason Clarke, Amy Seimetz et  John Lithgow

    PARFOIS IL Y A PIRE QUE LA MORT...
    DÉCOUVREZ LA PREMIÈRE BANDE-ANNONCE  !

    SYNOPSIS

    Tiré du terrifiant roman de Stephen King 

    Le docteur Louis Creed (Jason Clarke), sa femme Rachel (Amy Seimetz) et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s'installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l'aide d'un étrange voisin, Jud Crandall (John Lithgow). Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

     
    Chapitre 1
    Simetierre : La renaissance
    Tiré du terrifiant roman de Stephen King.
    Le docteur Louis Creed (Jason Clarke), sa femme Rachel (Amy Seimetz) et leurs deux jeunes
    enfants quittent Boston pour s'installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison,
    le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une
    tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l'aide d'un étrange voisin, Jud Crandall (John
    Lithgow). Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont
    donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

    LE SAVIEZ-VOUS ?
    - Le 14 novembre 2018, cela fera 35 ans que « Simetierre » de Stephen King
    a été publié.
    - Avant qu’il ne devienne un triomphe, King a gardé « Simetierre » dans un
    tiroir pendant trois ans, refusant de le publier parce qu’il estimait que
    c’était là son œuvre la plus terrifiante.
    - King a eu l’idée du livre après avoir loué une maison située près d’une
    route extrêmement fréquentée. En effet, les enfants du coin avaient
    décidé d’y créer un cimetière pour enterrer les animaux écrasés qu’ils
    affectionnaient tant.
    Quand Smucky, chat de la fille de King, a été écrasé – et que son fils de 2
    ans, Owen, a failli l’être aussi -, le récit a commencé à prendre forme dans
    l’esprit de l’auteur.
    - Pour certains, le romain s’inscrit dans la même veine que « Ca ». En effet,
    les deux livres évoquent la perte de l’innocence propre à l’enfance et se
    déroulent dans le Maine.
    - Dans le cimetière pour animaux que la production a construit pour les
    besoins du film, on trouve quelques tombes pour les chiens et les chats
    des comédiens et des techniciens – dont une dédiée à Smucky, le chat par
    qui tout est arrivé.

     

    TÉMOIGNAGES DU PRODUCTEUR ET DES RÉALISATEURS
    SUR LE LIVRE DE STEPHEN KING

    Lorenzo di Bonaventura (producteur)
    "Dans mon travail de producteur, la plupart des situations épouvantables auxquelles
    je suis confronté n'ont rien de psychologique. Et c'est précisément ce qui m'a intéressé
    dans ce projet. Car si j'ai choisi de produire ce film [inspiré d'un livre de Stephen King],
    c'est parce qu'il traite moins d'un sujet horrifique que du rapport affectif entre un
    adulte et son enfant. Il renvoie à la question de savoir jusqu'où on est prêt à aller pour
    revoir son enfant ou pour le protéger. C'est pour cette raison que lorsque Stephen King
    a écrit "Simetierre", il a attendu trois ans avant de le remettre à son éditeur : il trouvait
    le livre trop terrifiant. Et je le trouve encore extrêmement terrifiant aujourd'hui. Il fait
    appel aux peurs les plus primitives".
     

    Dennis Widmyer (réalisateur)
    "Stephen King est un auteur que, tout comme [J.R.R.] Tolkien, j'ai commencé à lire à
    l'âge de 11 ou 12 ans. À l'époque, j'avais déjà lu quelques-uns de ses romans, mais je
    n'avais pas lu 'Simetierre' parce que je me souviens qu'au dos de l'édition de poche, on
    pouvait lire 'Le roman le plus terrifiant qu'il ait jamais écrit !' En plus, j'avais un chat et
    il y avait une atmosphère dans ce livre qui me foutait les jetons. Pour moi, 'Simetierre'
    était une œuvre à part, inoubliable. Elle se démarquait des autres. J'avais le sentiment
    qu'elle était plus vénéneuse que ses autres livres. Et c'est aussi un livre très
    autobiographique !"
     

    Kevin Kölsch (réalisateur)
    "ÇA [la récente adaptation du roman de Stephen King] nous a rappelé que Stephen King
    n'est pas seulement un formidable auteur de fiction, mais aussi un maître de l'horreur
    en littérature. Et le film est vraiment fidèle au livre, en abordant le sujet comme s'il
    s'agissait d'un genre prestigieux, et pas d'un sous-genre calamiteux. Et c'est
    exactement notre approche. Notre objectif est de pousser les spectateurs à réfléchir.
    On a souhaité faire un film qui terrifie les ados parce qu'il raconte une histoire
    paranormale et qu'il met en scène des personnages emblématiques comme Pascow et
    Zelda. Mais c'est aussi un film qui devrait terroriser les parents en raison des
    événements qui s'y déroulent. 'Simetierre' a toujours fonctionné sur ces deux registres.
    C'est un roman d'une formidable maturité et d'une grande force psychologique. Il y est
    aussi bien question d'émotion que d'angoisses et d'horreur".

    « VICE d'Adam McKay avec Christian Bale, Amy Adams, Steve Carell et Bill Pullman : les premières photos dévoilées !MONSIEUR : découvrez l'affiche du documentaire sur Jean D'Ormesson, débuts à la réalisation de Laurent Delahousse »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :